Voyage au coeur d'Alger

Alger El-Badhja "la radieuse", ville pleins de lumière et de verdure. De Bouzaréa à Kouba, la promenade mènera le visiteur aux différents quartiers aux mille et un visages, quartiers populaires, quartiers des ambassades aux blanches villas de style mauresque tapies dans des jardins de fleurs, de palmiers, pins, eucalyptus aux multiples senteurs. Sur les hauteurs serpentent de romantiques sentiers tels que Beaurepaire, Poirson, Chemin de la Madeleine, Chemin Macklay, Chemin des Crêtes et El-Mouradia, qui offrent de belles échappées sur le centre de la ville, le port, l'amirauté et la baie si souvent comparée à celle de Naples ou de Rio. À partir de Diar-El-Mahçoul, du Bois de Boulogne, du balcon Ez-Zahira (ex-Saint-Raphaël), de la Basilique Notre-Dame d'Afrique et de la forêt de Bainem, le spectacle est un enchantement qui ne cesse de ravir et dont la beauté se perpétue partout dans la ville grâce aux nombreux espaces verts tels que le parc de la Liberté, le parc de Beyrouth et le Jardin d'Essai, un des plus beaux du monde qui ne manque pas dimpressionner les visiteurs par sa flore tropicale, le jeu incomparable des couleurs où les verts les plus nuancés viennent sharmoniser avec les bleus du ciel et de la mer, où les parfums se mêlent aux coloris des floraisons qui séchelonnent tout au cours des quatre saisons en un perpétuel printemps. La Casba, classée patrimoine universel par lUNESCO en décembre 1992, un labyrinthe de ruelles et de maisons pittoresques, On y trouve des bâtisses et des mosquées du XVIIe siècle ; palais des Rais, mosquée Ketchaoua (1794), mosquée el Djedid (1660), mosquée El Kébir (la plus ancienne des mosquées), mosquée Ali Betchnin (1623) Tous ces édifices se situent dans le centre historique de la capitale. La plupart dentre eux ont changé, au fil des siècles, daffectation et parfois même de main. Malgré cela et peut-être à cause de cela, ils sont dirremplaçables lieux de mémoire. Il se trouve aussi que ces monuments historiques sont des œuvres architecturales de qualité. En dépit des lésions causées par la nature et des mutilations dues à lhomme, ils impressionnent encore par lélégance de leur allure, la proportion des volumes et des formes, lharmonie et la grâce de leurs décors."

Retour Vidéo suivante

Alger; Bahia; Radieuse; Blanche; El-Djazair

page content can be above and below the following IFrame

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site